jeudi, 22 février 2024|

10 visiteurs en ce moment

 

Zones à faibles émissions : des mises en applications compliquées

Chaque année, près de 40 000 décès prématurés sont liés à la mauvaise qualité de l’air, selon Santé publique France. A l’horizon 2025, les zones à faible émission (ZFE) seront donc progressivement instaurées dans 43 agglomérations françaises.

Instaurées en 2019, les zones à faibles émission (ZFE) ont été élargies en 2021 par la loi Climat et résilience à toutes les métropoles de plus de 150 000 habitants. L’accès des voitures au centre-ville sera conditionné à la présentation de Crit’Air : toutes les voitures dotées d’une vignette Crit’Air 4 et 5 ne seront plus conformes. D’ici 2025, les ZFE concerneront près de 43 agglomérations.

Ces zones sont une réponse à l’obligation européenne d’assurer une “bonne” qualité de l’air sur son territoire. Les scientifiques sont en effet unanimes : les ZFE améliorent considérablement la qualité de l’air. Selon le Réseau Action Climat, la mise en place d’une ZFE à Lisbonne a permis de réduire de 20% la concentration en particules fines.

Prolonger la lecture : Le téléphone sonne du 20/02/2023

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »