vendredi, 22 octobre 2021|
 

Une interview sans langue de bois avec la Fédération des Motards en Colère

Le déconfinement semble être l’heure attendue par tous les cyclistes qui voient le vélo comme le mode de déplacement préféré des Français. Certes, mais qu’en pensent les propriétaires de cylindrées ? On a demandé son avis à Jean-Marc Belotti, président de la Fédération Française des Motards en Colère.

Afin de mieux comprendre le nom de votre fédération, Motards en colère, pouvez-vous nous expliquer pour quoi êtes-vous en colère exactement ?

Nous existons depuis 1980 et à l’époque, nous étions en colère contre de nombreuses choses : la cherté des assurances, les problématiques de vignette et la non-adaptation des infrastructures routières pour les motards. Au fil du temps, nous avons continué notre combat contre la discrimination des usagers de deux-roues motorisés. Aujourd’hui, la colère est devenue positive car nous ne nous opposons jamais sans faire de proposition. À chaque fois que nous montons au créneau contre une proposition de loi, c’est avec une proposition derrière.

Prolonger la lecture : Détours du 12/06/20 par Vincent Pons

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »