vendredi, 22 octobre 2021|
 

Zone à faibles émissions du Grand Paris : des conducteurs franciliens dénoncent une mesure "injuste"

Le renforcement ce 1er juin de la zone à faibles émissions (ZFE) de la métropole du Grand Paris, qui interdit la circulation des vieux véhicules à moteur thermique dans la semaine en journée, passe mal auprès des usagers qui n’ont pas les moyens de changer de voiture ou de deux-roues et ne disposent pas d’alternative de transport.

"D’un point de vue écologique, c’est juste, mais financièrement c’est impossible." Dans son garage de fortune, au pied d’une barre d’immeubles à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), Thierry Khoufache peste contre le renforcement de la zone à faibles émissions (ZFE) du Grand Paris. Depuis ce 1er juin, les véhicules avec des vignettes Crit’Air 4 et supérieures, soit les plus vieux moteurs diesel et essence, ne peuvent plus circuler dans la semaine en journée dans ce périmètre. "J’habite à Bobigny, à 15 minutes d’ici, mais je suis obligé de venir avec tous mes outils, donc je ne peux pas prendre les transports en commun", explique ce mécanicien, qui roule au volant d’une voiture portant la vignette Crit’Air 4. Les mains dans le cambouis, il répare le moteur d’une Renault Clio d’un autre temps. "Des Crit’Air 4, il n’y a que ça ici ! Celle-ci est une Crit’Air 5, son propriétaire n’a pas les moyens de s’acheter une voiture plus récente."

Prolonger la lecture : La banque des territoires du 03/08/2021 par A.L. / Localtis avec AFP

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »