lundi 29 juin 2020

Des utilisateurs de 2 roues peignent en rouge une infrastructure dangereuse !

Partage de la route Saint-Denis Seine Saint-Denis (93) Ile-de-France

Cela se passe à Saint Denis (93), mais cela pourrait se trouver n’importe où...

Blanches sur fond blanc, des bornes arrondies ont été posées au milieu de la nouvelle piste [Mots retirés par le rédacteur] entre Porte de Paris et Pleyel.

Les demi-sphères en béton posées au milieu [Mots retirés par le rédacteur] entre Porte de Paris et Pleyel, à Saint-Denis sont peu visibles [Mots retirés par le rédacteur].

Blanches sur fond blanc, les demi-sphères en béton disposées au milieu de la nouvelle piste cyclable entre Porte de Paris et Pleyel, à Saint-Denis sont invisibles !

Installées par le territoire de Plaine commune, elles sont censées empêcher l’intrusion et le stationnement sauvage de véhicules depuis le boulevard Anatole-France.

Alors des motards ont réagi ? Non, des cyclistes ! Ils dénoncent des infrastructures dangereuses pour eux (On pourra les étendre également à tous les types de deux roues par nature, mais les 2 roues motorisés n’ont pas le droit de rouler sur une piste cyclable). Les utilisateurs ont réagi contre une injustice et ont utilisé des "armes" que la Fédération connait bien : la peinture et la dénonciation aux décideurs.

L’article complet est ici... Vous aurez compris que les insertions "[Mots retirés par le rédacteur]" n’étaient là que pour éviter de trouver trop rapidement que l’article parlait de cyclistes et non de motards.
Chacun en pensera ce qu’il veut... Mais de là à dire que les combats et les absences de prise en compte par des pouvoirs publics sont communs aux usagers vulnérables, il n’y a qu’un pas que l’on peut franchir aisément.
Plutôt que de les mettre les uns contre les autres, pensons partage de la route. Car cela affaiblit tout le monde et renforce l’incompréhension...

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Les commentaires

  • A qui profite le crime de diviser les usagers vulnérables ?
    C’est avec minutie et efforts que la commission "usagers vulnérables" du CNSR a été mis en place au niveau national, partant du principe que cyclistes, piétons et motards étaient TOUS vulnérables car sans protection et de gabarit réduit par rapport aux voitures. Le travail entre un président motard (même si il ne l’est pas en tant que mutuelle des motards) et un vice-président cycliste se fait en bonne intelligence, au profit de tous.
    Evidemment que des désaccords seront toujours présents entre nous, car les motivations ne sont pas les mêmes au départ. Mais les points de convergence existent.