dimanche, 14 avril 2024|

20 visiteurs en ce moment

 

Retour du 90 km/h : des élus locaux dénoncent « l’hypocrisie » du gouvernement

Comme d’autres élus locaux, Pierre Bédier, le président (LR) du conseil départemental des Yvelines, dénonce des conditions restrictives pour le choix des tronçons à 90 km/h.

Le gouvernement met-il des bâtons dans les roues des partisans au rétablissement des 90 km/h sur les routes secondaires ? Certains présidents de conseils départementaux, à qui la prochaine loi sur les mobilités donne le pouvoir de décision sur le sujet, se posent sérieusement la question. En cause, les conditions posées par une « grille d’analyse » publiée la semaine dernière par le conseil national de sécurité routière. Le document détaille, en six étapes, une série d’études à réaliser et de précautions à prendre afin de « limiter les risques d’accident sur les portions relevées à 90 km/h ». Seuls les tronçons de plus de 10 km, sans traversée d’agglomération, pourront par exemple être concernés.

La suite : ici



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)