jeudi, 2 février 2023|
 

Écologistes, opposons-nous aux zones à faibles émissions

Article de Reporterre.net du 03 janvier 2023
Les ZFE, une mesure anti-sociale.. Si même les écolos le disent ...

Peut-on être écolo et soutenir une mesure programmant l’obsolescence de millions de véhicules ? L’auteur de cette tribune propose un moratoire sur les ZFE.

Les zones à faibles émissions (ZFE), ce sont globalement les centres, plus ou moins élargis, des métropoles. Quarante-trois agglomérations sont concernées en France. Au plus tard au 1ᵉʳ janvier 2025, soit dans deux ans, les diesels fabriqués avant 2011 et les essences avant 2006 ne pourront plus y pénétrer, sous peine d’une amende de 68 euros. Cela représente 35,5 % [1] des véhicules actuellement en circulation en France.

Comment critiquer une mesure visant à limiter la pollution atmosphérique ? Même si nous comprenons mal le concept du « décès prématuré » — la pollution de l’air génère 40 000 décès prématurés par an —, on comprend parfaitement bien ce qu’est un cancer du poumon, du sein, une maladie chronique… Bref, il faut limiter la pollution atmosphérique, donc la pollution due au trafic routier.

C’est pour cela que l’État impose des normes aux constructeurs : le pot catalytique, le filtre à particules, etc. Ainsi, les véhicules actuels polluent moins l’air que leurs prédécesseurs, et vu l’évolution des normes actuelles, couplée avec le durcissement du contrôle technique, les véhicules de demain pollueront encore moins que les véhicules actuels. L’air sera donc plus respirable à l’avenir, de toute façon. Les ZFE, finalement, ne visent qu’à accélérer cette dynamique.

Prolonger la lecture : La suite par ici

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »