mercredi, 24 avril 2024|

16 visiteurs en ce moment

 

Radars urbains : où en est leur déploiement et quelles infractions peuvent-ils repérer ?

Ce vendredi, cela fait 20 ans que les radars automatiques ont fait leur apparition en France. Le tout premier est baptisé le 27 octobre 2003, à la Ville-du-Bois en banlieue parisienne. Depuis, ils ont bien évolué. Début janvier 2023, la déléguée interministérielle à la sécurité routière, Florence Guillaume, avait annoncé dans une interview au Parisien la mise en service de radars urbains nouvelle génération. 200 radars ETU, pour "Équipements de terrain urbains", devaient être déployés dans toute la France d’ici au 31 décembre, ainsi que 500 "leurres" (des cabines vides). Où en est ce déploiement et en quoi consistent ces nouveaux radars ?

Aucun calendrier annoncé

En février, le gouvernement fait marche arrière : la mise en service de ces radars est reportée et le ministère de l’Intérieur déclare qu’"aucune date n’est arrêtée". Le gouvernement affirme devoir "prolonger la phase de test pour être certain du bon fonctionnement des appareils". La Ligue contre la violence routière, de son côté, estime qu’il s’agit plutôt d’une reculade pour éviter d’enflammer un peu plus la rue, dans un contexte social déjà tendu en France. On est alors en pleine mobilisation contre la réforme des retraites.

Prolonger la lecture : La suite par ici...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème (…)
En savoir plus »