lundi, 28 novembre 2022|
 

Permis de conduire : une grève pour défendre une mission publique

Ils participent à garantir la sécurité des usagers de la route. En grève le 3 octobre à l’appel du SNICA-FO, les inspecteurs et délégués du permis de conduire demandent une juste reconnaissance et l’arrêt de réformes dangereuses.

De réformes en réformes, la mission publique exercée par les inspecteurs et délégués du permis de conduire perd de sa puissance. Dangereusement. Transférés en 2014 au ministère de l’Intérieur, ils sont "dépossédés de pans entiers de leurs missions statutaires en voyant leur rôle considérablement restreint, notamment par le biais de privatisations, dont celle de l’examen du code de la route (ETG)", s’indigne le SNICA-FO, ultra majoritaire dans le secteur et qui appelait à la grève le 3 octobre.

Le syndicat demande le renforcement des missions (dix-sept de perdues depuis 2015), ce qui passe notamment par la création de deux cents emplois supplémentaires d’inspecteurs et vingt de délégués. En juin 2021, une sénatrice soulignait que "selon les responsables des auto-écoles, près de 350 000 élèves patientent pour passer les épreuves pratiques du permis, pour seulement 1 363 inspecteurs". Et de noter par ailleurs que "les places pour le passage du permis sont accordées aux auto-écoles en fonction du taux de réussite de leurs candidats", mesure "inéquitable" et "inégalitaire". En réponse, le gouvernement indiquait que le délai pour passer l’examen du permis a été ramené à 58 jours en mai 2021 et que depuis le 1er juillet 2020, "un rythme de treize examens par jour et par inspecteur est défini". Et de préciser qu’avec "1 929 000 épreuves pratiques, dont 1 422 200 pour la catégorie B du permis de conduire, ce dernier représente le premier examen de France". Mais sans les moyens nécessaires.

Prolonger la lecture : En savoir plus ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »