Accueil > La revue de presse

mardi 1er octobre 2013

Le "M. Radar" du ministère de l’intérieur soupçonné de faire payer ses PV à son administration

Une enquête a été ouverte pour déterminer si le directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai), Jean-Jacques Debacq, a fait payer à son administration ses contraventions routières comme le dénonce Mediapart dans une enquête publiée lundi 30 septembre.

"Une enquête, diligentée par le ministère de l’intérieur, a été ouverte et confiée à l’Inspection générale de l’administration (IGA)", a expliqué le porte-parole du ministère de l’intérieur, Pierre-Henry Brandet. "Les faits rapportés par la presse sont graves. Il s’agit de faire toute la lumière sur cette affaire et d’établir la véracité des faits", a ajouté M. Brandet. Le préfet Jean-Jacques Debacq est maintenu dans ses fonctions, a précisé le porte-parole de la Place Beauvau.

La suite ici

Voir en ligne : Le Monde du 30/09/13

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)