mardi, 16 juillet 2019|

4 visiteurs en ce moment

 

80km/h : la Sécurité routière en flagrant délit de mensonge

Lundi 28 janvier, le Premier ministre Édouard Philippe présentait les chiffres
« historiques » de la sécurité routière pour l’année 2018. Mais il semblerait que la manipulation des chiffres perdure du côté du Gouvernement puisque, si les chiffres métropolitains de 2018 sont sensiblement les mêmes que ceux de 2013, année record en matière de sécurité routière, la prise en considération des données des DOM-TOM fait état, au contraire, d’une augmentation de la mortalité routière.

L’échec incontestable des 80km/h

En 2013, alors que les routes secondaires étaient limitées à 90 km/h, la France dénombrait 3268 tués sur les routes métropolitaines, selon le Bilan de l’accidentalité de l’année 2013.

La suite : ici



1 Message

  • Effectivement comparé à 2013 il n’y a pas d’amélioration. Mais si on veut être impartiale et non démagogique comme le 1er ministre, il serait bon de faire la comparaison avec 2017 aussi. Pour une vrai analyse, il faut même faire une étude statistique en regardant l’évolution de la mortalité sur toutes les années depuis 2013.

    Cordialement

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »