Accueil > La revue de presse

lundi 22 août 2016

Bientôt la police pourra contrôler votre vitesse en permanence via vos smartphones, entre autres

Depuis quelques temps maintenant, les projets numériques entourant l’automobile se concrétisent. Apple Car ou Android Auto proposent aux conducteurs tout un lot de services dans la continuité de leur usage sur mobile. Figurez-vous qu’un projet de loi permettra à la police de contrôler votre vitesse en permanence via vos smartphones, entre autres.

Chers automobilistes, nous avons une grande nouvelle ! Le gouvernement travaille sur un projet de loi qui suit l’évolution de nos technologies. Mais malheureusement ce n’est pas pour quelque chose de bon. En tout cas pas pour vous.

Le projet de loi de « modernisation de la justice au XXIe siècle » intègre des éléments qui risquent de vous faire grincer des dents. En effet, ce projet prévoit un droit d’accès aux données contenues dans l’ordinateur de bord de chaque véhicule. Pour faire simple, la police va pouvoir surveiller votre comportement sur la route en toutes circonstances.

L’information aurait pu passer inaperçue dans le contexte actuel en France, mais c’était sans compter sur nos confrères du Figaro qui ont décrypté ce fameux projet de loi de « modernisation de la justice du XXIe siècle ». Parmi les éléments de cette loi relevés par le Figaro, le point numéro 6 de l’article 15bis B :

Art. L. 311-2. – Les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code, dont la liste est fixée par décret en Conseil d’État, ont accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule afin de vérifier le respect des prescriptions fixées par le présent code.

La suite ici

Voir en ligne : La suite de l’article...

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)