mercredi, 23 novembre 2022|
 

Motards en Colère, mobilisés contre une décision du Conseil d’Etat très politique

Convaincue de l’inefficacité d’un contrôle technique pour réduire l’accidentalité des 2RM, la FFMC s’indigne d’une décision du Conseil d’Etat et du gouvernement qui s’empresse de s’y soumettre.

Le CT n’aura aucun effet sur l’accidentalité des 2RM [1]
Des mesures alternatives [2] au contrôle technique permises par la directive européenne 2014/45 ont été proposées par le gouvernement, en collaboration avec les fédérations d’usagers de 2RM, et notifiées à la Commission Européenne fin 2021. Cette possibilité avait été longuement débattue et adoptée au Parlement Européen, où les motards avaient joué le jeu de la démocratie. Des alternatives qui auraient un bien meilleur impact non seulement sur la sécurité des 2RM et iraient améliorer également leurs performances environnementales.
Pour la FFMC, le Conseil d’Etat (CE), saisi par des associations pseudo-écologistes anti-moto, est sorti de son rôle en jugeant inefficaces ces mesures, malgré une baisse de 19% de la mortalité à deux-roues motorisé depuis 10 ans.

La suite : ici



2 Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »