lundi 20 juillet 2020

Convention citoyenne pour le climat

La Convention citoyenne pour le climat est un contre-feu au mouvement des Gilets jaunes qui a embrasé le pays depuis l’automne 2018, essentiellement pour des questions de « mobilité » sur fond d’injustice fiscale. En matière de déplacements, cette assemblée reformule des injonctions déjà anciennes dont certaines ne font que renforcer la surenchère réglementaire contre des populations n’ayant pas l’embarras du choix mais juste le choix des embarras.

En apparence légitimée par la participation de 150 citoyens tirés au sort, la Convention citoyenne pour le climat a été pilotée par des hauts fonctionnaires et des lobbyistes en place. Rien d’étonnant donc qu’au chapitre des « mobilités » qui nous concernent en tant que principale fédération nationale d’usagers de la route en deux-roues motorisés, il n’y a rien de nouveau : toujours plus de restrictions aux déplacements motorisés individuels pourtant indispensables à beaucoup de gens. Notons toutefois que le groupe de travail sur les déplacements propose de laisser circuler les véhicules anciens.

La suite : ici

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)