lundi, 26 juin 2017|

5 visiteurs en ce moment

 

Réseau routier : gare à la dégradation, alerte le Sénat

La France doit dégager les moyens suffisants et pérennes pour assurer le bon état du réseau routier, qui a tendance à se dégrader depuis plusieurs années, entraînant une hausse des coûts d’entretien, affirme un rapport du Sénat publié le 8 mars.

Alerter avant qu’il ne soit trop tard, pour éviter de reproduire les mêmes erreurs que pour le réseau ferroviaire. C’est en substance le message du rapport d’information réalisé par Hervé Maurey, président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, qui a organisé le 8 février dernier une table ronde sur l’état des infrastructures routières et autoroutières. "Une tendance à la dégradation du réseau routier national non concédé et du réseau autoroutier a été observée ces dernières années", souligne le rapport, publié le 8 mars. "Même si elle peut sembler limitée pour l’instant, il apparaît nécessaire de la mesurer et d’y mettre un terme, pour éviter la détérioration de ce patrimoine et l’augmentation de ses coûts d’entretien", estime Hervé Maurey. "L’exemple du réseau ferroviaire, dont l’état est déplorable faute d’un entretien régulier pendant plusieurs années, incite à une vigilance particulière dans ce domaine", ajoute-t-il.

La suite ici

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »