vendredi, 23 juin 2017|

2 visiteurs en ce moment

 

Péage urbain : TDIE veut briser le tabou social

Revenu sur le devant de la scène avec les succès apparents des dispositifs de Londres, Stockholm, Milan et, depuis ce début d’année, Göteborg, deuxième ville de Suède, le péage urbain est un serpent de mer qui divise de longue date les élus. Le 12 mars, l’association TDIE (Transport, développement, intermodalité, environnement) a fait le point sur le sujet.

De quels outils disposent les collectivités pour réguler le trafic automobile et réduire la pollution qu’il engendre ? En France, le péage urbain reste une arlésienne. A l’étranger, il a prouvé son efficacité. Du moins dans une poignée de villes, à l’instar de Stockholm. Il faut dire que, par sa configuration, le système routier y était particulièrement contraint, autorisant de fait peu d’alternative. Et qu’un patient travail d’explication aux habitants y a été mis en oeuvre. Précédé d’un référendum populaire (remporté de justesse), ce dispositif est donc loin d’avoir trouvé son rythme de croisière en une journée. Mais au bout du compte, il a su redonner plus de fluidité au trafic en ville. "L’acceptabilité sociale est souvent présentée comme un frein. Or, l’exemple suédois le démontre bien, si le projet est présenté en amont et qu’en contrepartie du péage, l’automobiliste comprend qu’il gagne en confort de route et en sûreté, cela fonctionne. Ce qui est sûr, c’est que pour oser, il faut expliquer très clairement ses intentions aux habitants", motive Louis Nègre, sénateur-maire UMP de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) et coprésident de TDIE.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »