lundi, 10 décembre 2018|

4 visiteurs en ce moment

 

80 km/h sur routes : pourquoi l’expérience va durer

Mise en œuvre le 1er juillet pour deux ans, la mesure, rejetée par trois Français sur quatre, aura des effets confondus avec les radars mobiles embarqués.

C’est un succès assuré. Au moins sur le plan des chiffres, car c’est à l’aune de la statistique que le gouvernement jugera « à la revoyure », le 1er juillet 2020, la portée de sa réforme. En abaissant de 10 km/h la vitesse sur les routes à deux voies sans séparation centrale, Édouard Philippe a fait le plus dur : démontrer qu’il avait de la suite dans les idées – une conviction toujours bonne à démontrer en politique – et supporter une bronca quasi généralisée. En effet, si un Français sur quatre semble approuver son action, c’est à coup sûr parce qu’il n’a pas le permis ou de voiture.

La suite : ici



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »