mercredi, 26 juillet 2017|

12 visiteurs en ce moment

 

Le "M. Radar" du ministère de l’intérieur soupçonné de faire payer ses PV à son administration

Une enquête a été ouverte pour déterminer si le directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai), Jean-Jacques Debacq, a fait payer à son administration ses contraventions routières comme le dénonce Mediapart dans une enquête publiée lundi 30 septembre.

"Une enquête, diligentée par le ministère de l’intérieur, a été ouverte et confiée à l’Inspection générale de l’administration (IGA)", a expliqué le porte-parole du ministère de l’intérieur, Pierre-Henry Brandet. "Les faits rapportés par la presse sont graves. Il s’agit de faire toute la lumière sur cette affaire et d’établir la véracité des faits", a ajouté M. Brandet. Le préfet Jean-Jacques Debacq est maintenu dans ses fonctions, a précisé le porte-parole de la Place Beauvau.

La suite ici

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »