Accueil > Mouvement national > Moto Magazine

jeudi 21 mars 2019

L’usage du téléphone au volant progresse encore et toujours en 2018

La nouvelle enquête de la fondation Maif est inquiétante. Elle montre que le téléphone au volant progresse encore en 2018 malgré le durcissement des peines encourues. Une mauvaise nouvelle pour les 2-roues très exposés aux risques inhérents à l’usage du téléphone au volant.

D’après la récente enquête conduite par l’IFSTTAR et financée par la fondation Maif, 46% des personnes interrogées déclarent utiliser leur téléphone au moins occasionnellement en conduisant. Soit un pourcentage en augmentation constante (43% en 2017, 39% en 2016).
Sans surprise ce sont les 25-34 ans qui sont le plus coutumiers de la pratique puisque 61% d’entre eux sont concernés. Plus alarmant encore, la majorité de ceux qui utilisent leur téléphone au volant le font fréquemment. Seul 1/3 déclarent ne recourir qu’occasionnellement à leur smartphone au volant.

La suite : ici

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)