dimanche, 25 juin 2017|

1 visiteurs en ce moment

 

« Enterrement de la Charte des deux-roues motorisés » samedi 19 septembre 2015 à Nantes

Samedi 19 septembre 2015, la FFMC 44 a symboliquement enterré la Charte des deux-roues motorisés devant le siège de Nantes Métropole.

Une centaine de motards a assisté à la cérémonie ce samedi matin.
Un cercueil contenant la Charte et une couronne mortuaire (un vieux pneu de scooter) ont été déposés devant la porte d’entrée du siège de Nantes Métropole.
Ensuite, une minute de silence a eu lieu en hommage à tous les accidentés et victimes des infrastructures inadaptées et dangereuses et notamment aux victimes connus des infrastructures implantées par Nantes Métropole : 2 morts boulevard de Sarrebruck en 1998, 1 mort sur le pont Audibert en 2002 et 2 morts sur des ralentisseurs hors-norme en 2013 (un motard et un rippeur) …
Ensuite, les motards ont affiché sur la porte d’entrée de Nantes Métropole, les photos des infrastructures types que l’on dénonce depuis 1998. Certaines ont été corrigées, juste à l’endroit précis de la photo, mais sans aucune démarche pour corriger les infrastructures identiques réparties sur tout le territoire de Nantes Métropole.

Le combat contre les infrastructures dangereuses de Nantes Métropole n’est pas fini.
A suivre ...

Un autre article sur le site de Motomag : ici.

Historique  :
Nantes Métropole et la Fédération Française des Motards en Colère de Loire-Atlantique (FFMC 44) ont signé le 24 avril 2008 la Charte des deux-roues motorisés (2RM).
La rédaction et la signature de cette Charte sont l’aboutissement d’une démarche partenariale menée depuis 1998 par la FFMC 44 avec Nantes Métropole afin de mieux prendre en compte la sécurité des motards et des deux-roues motorisés dans les aménagements de voirie.
La Charte est ici.

Malgré nos interpellations régulières (réunions, courriers, actions, …), les engagements pris par Nantes Métropole dans la Charte n’ont pas été tenus :
-  Pas ou peu de concertation pour les nouveaux aménagements ou réaménagements de voirie, pas d’information sur les zones de travaux … associées trop souvent à une signalétique aléatoire sur les sites en chantier.
-  Les infrastructures dangereuses pour les 2RM (reliefs divers sur la chaussée, potelets rigides ou « dents de requins » implantés sur les trottoirs trop près de la chaussée, …) se sont largement multipliées depuis la signature de la Charte, malgré nos interventions rappelant leur dangerosité.
-  De nombreux ralentisseurs ont été implantés malgré nos alertes répétées. Il a fallut 2 morts (un ripper et un motard courant 2013) pour que Nantes Métropole commande un audit. Le constat est désastreux : 800 des 1200 ralentisseurs sont hors normes ! Un programme coûteux sur 2 ans est projeté pour ces corrections ; 2 ans alors qu’il ya urgence, que ces infrastructures se dégradent.
-  La Charte 2RM est utilisée comme prétexte par certains pôles et élus pour se dédouaner lors d’implantations d’infrastructures dangereuses.

En conséquence, la FFMC 44 a pris la décision de dénoncer la Charte des deux-motorisés.
Un courrier dénonçant la Charte 2RM a été envoyé à Mme Johanna ROLLAND, présidente de Nantes Métropole le lundi 14 septembre 2015.

PDF - 295 ko
COURRIER DENONCIATION CHARTE 2RM - 14 09 2015




modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »