vendredi, 24 mai 2024|

6 visites en ce moment

 

Constat amiable : les erreurs à ne pas commettre

Pour que la Mutuelle puisse assurer pleinement son rôle et bien vous défendre, il est essentiel de renseigner correctement le constat amiable car il est irrévocable et fait office de preuve de la matérialité de l’accident. Tous nos conseils pour remplir parfaitement ce formulaire.

Les fondamentaux
Après un accrochage, les premiers réflexes à avoir sont de protéger les lieux de l’accident et d’alerter les secours en cas de dommages corporels. Ensuite, dégager la chaussée si c’est possible.
Attention, sur un constat amiable, seul le recto est pris en compte pour déterminer les responsabilités. Le verso n’est qu’un complément d’information. Pour bien marquer les deux exemplaires, remplissez le constat au stylo-bille.
Essayez de trouver des témoins et notez leurs coordonnées complètes (nom, adresse et numéro de téléphone) dans la case 5. Ces témoignages pourront être utiles en cas de désaccord avec l’autre conducteur, voire s’il refuse de signer le constat. Attention, les témoignages recueillis émanant de personnes qui vous connaissent ou des passagers des véhicules impliqués dans l’accident sont difficilement recevables.
Envoyez votre constat à la Mutuelle dans les cinq jours suivant l’accident, et pensez à en garder une copie.

Prolonger la lecture : La suite par ici...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème (…)
En savoir plus »