Accueil > FFMC Loire Atlantique

dimanche 9 février 2020

BILLET D’HUMEUR DE LA FFMC 44 : BAISSE HISTORIQUE OU MANIPULATION HISTORIQUE !?

Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a annoncé samedi 1er février 2020 une baisse historique de la mortalité routière en 2019.
Le communiqué de presse du ministère de l’intérieur est : ici.

Un peu de chiffres (qui sont facilement vérifiables sur le site de la sécurité routière ou celui du ministère de l’intérieur) :
En 2013 : 3268 tués en métropole, 3427 tués en tenant compte des départements et territoires d’Outre-Mer ... on roulait alors à 90 km/h
En 2018, année du passage à 80 km/h : 3248 tués en métropole, 3488 tués en tenant compte des départements et territoires d’Outre-Mer.
En 2019 : 3239 tués en métropole, 3493 tués en tenant compte des départements et territoires d’Outre-Mer.

Alors : baisse historique ou manipulation historique !?

Dans le communiqué de presse, on peut lire :
" D’après l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière), en comparaison des cinq dernières années, 209 vies ont été épargnées lors de la première année de la mesure (juillet 2018-juin 2019) sur le réseau hors agglomération et hors autoroute, concerné par la baisse à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée. "
Encore faudrait-il nous prouver que ces « 209 vies sauvées » sont dues exclusivement à la baisse de la vitesse à 80 km/h !
Car, comme chacun le sait, un accident est le résultat de plusieurs causes, très rarement le fait d’une seule cause !
De toute manière, on est donc bien loin de l’objectif des 400 vies sauvées.
D’autant que les "209 vies sauvées" sont sur la période du 1er juillet 2018 à fin juin 2019 et les 0,3 % de baisse sont sur l’année 2019. Donc, on compare des données sur des périodes qui ne sont pas les mêmes !

Alors : baisse historique ou enfumage historique !?

... et comment définir le nombre théorique de morts qu’il y aurait eut ? En plus ou en moins ? Peut-être ont-ils une boule de cristal ou des actions chez Madame Soleil !

Tout cela pour justifier une loi impopulaire, inadaptée aux contraintes de déplacements des français, incohérente avec les causes réelles d’accidents … mais juteuse en PV.
Très certainement l’application de la méthode Coué version ministère de l’intérieur pour justifier l’intime conviction de M. Philippe !

S’en est presque insultant pour les familles des victimes d’accidents routiers en niant les problèmes d’alcool, de drogues, de téléphones, d’état des chaussées, d’infrastructures, de non respect du code de la route ...

Et en Loire-Atlantique, le bilan est catastrophique :
2018 : 52 tués sur les routes
2019 : 71 tués
La Loire-Atlantique : département où le président du Conseil Départemental refuse tout retour au 90 km/h … et passe les parties en 2 voies de la Départementale 723 entre Nantes et Angers à 80 km/h, alors qu’elles peuvent rester à 90 km/h selon le code de la route. Encore plus fort que le Premier Ministre !

La FFMC 44

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)