lundi, 11 décembre 2017|

5 visiteurs en ce moment

 

« NANTES, VILLE ROUGE POUR LES MOTARDS », Pour combien de temps encore ?

Samedi 16 février dernier, la FFMC 44 menait l’action « NANTES, VILLE ROUGE POUR LES MOTARDS » (voir ici). Une vingtaine de militants ont organisé des simulations d’accidents pouvant être causés ou aggravés par des infrastructures de Nantes Métropole.
Cette action faisait suite à un courrier envoyé début décembre 2012 au Président de Nantes Métropole dénonçant les infrastructures dangereuses. Celles-ci se multiplient sur l’agglomération nantaise, en dépit de la Charte des deux-roues motorisés que Nantes Métropole et la FFMC 44 ont signée en avril 2008 …

Il semblerait que l’action n’ait pas recueilli l’approbation de Nantes Métropole. En effet, le vendredi 22 février, un représentant de Nantes Métropole s’est invité à une réunion FFMC 44 - Ville de Nantes sur le stationnement 2RM (deux-roues motorisés). Sa mission était de nous demander de calmer le jeu en cette période pré-électorale (municipales 2014 à venir).

Dans un deuxième courrier adressé à Nantes Métropole le 08 mars dernier, la FFMC 44 affirme que la poursuite de la concertation avec Nantes Métropole sera conditionnée aux décisions des politiques. Nous demandons la prise en compte de nos revendications et de nos propositions, ainsi que la correction et la suppression des infrastructures signalées comme dangereuses lors des précédentes réunions.

Nantes Métropole nous invite à une réunion le mercredi 03 avril présidée par Monsieur Jean François RETIERE, vice président de Nantes Métropole délégué aux Déplacements et animée par Monsieur Eric CHEVALIER, directeur Général Adjoint aux Déplacements.
Si la FFMC 44 n’obtient pas d’engagement ferme des décideurs politiques de respecter la Charte et ses annexes et un planning concret de suppressions ou corrections d’infrastructures dangereuses, elle ne s’interdit pas de quitter la réunion avant son terme.
Libre et indépendante, la FFMC 44 n’exclue pas de mener également toutes autres actions de plus grande envergure que celle du 16 février dernier en appelant à une large mobilisation de l’ensemble des usagers de deux-roues motorisés (2RM).

La FFMC 44 réaffirme que le 2RM n’est pas un problème, mais une des solutions pour rendre plus fluide la circulation dans les grands centres urbains.
Avec l’augmentation du nombre de pratiquants, Nantes Métropole ne peut attendre plus longtemps pour prendre en compte les revendications légitimes et propositions constructives de la FFMC 44, pour la sécurité des 2RM et de l’ensemble des usagers.
Nous rappelons qu’aucun compromis sur les infrastructures n’est acceptable quand l’intégrité physique des usagers les plus vulnérables est en jeu.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »