dimanche, 20 août 2017|

2 visiteurs en ce moment

 

ERJ carnet de route

Le programme « Éducation Routière de la Jeunesse » (ERJ) a été créé et mis en œuvre dès 2008 par la FFMC. Sa vocation consiste à intervenir en milieu scolaire (collèges et lycées) ou en centre d’apprentissage pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes à l’éducation routière par le biais du deux et trois roues motorisé.
Ce programme a reçu l’agrément de l’Éducation Nationale en mai 2010.

La FFMC 44 dispose de 6 intervenants formés ERJ et de plusieurs assistants.

Le groupe ERJ de la FFMC 44 profite d’une accalmie dans le calendrier des interventions pour faire un retour sur les actions en sécurité routière effectuées depuis la rentrée scolaire de septembre 2013.

Oui, nous avons échangé sur des questions de sécurité routière en générale et surtout les 2RM (cyclomoteurs et motocyclettes) avec 2085 élèves allant de la 4ème de collège à la première de lycée. C’est beaucoup car notre score précédent était à 60, mais c’est peu par rapport à la population de cette tranche d’âge sur notre département. N’oublions pas qu’ils portent la plus lourde part en accidentologies tous véhicules confondus. Donc comme dirait un prof : bien mais peut mieux faire !
A ce point d’état en avril 2014 , 4 mots résument l’action ERJ 44 : accueil, souvenir, besoin, connaissance.

L’accueil chaleureux et constructif que nous ont fait les responsables d’établissement et les élèves, a permis aux animateurs de mener les sessions ERJ en confiance et en échanges libres et directs.

Le souvenir des informations apportées aux élèves, des débats, sera peut-être ténu (ne nous berçons pas d’illusion sur le pouvoir de changer le comportement des conducteurs en 1 à 2 heures) mais il existera. Charge à l’établissement, à la famille, à la vie, de faire germer la graine que nous aurons semée.

Le besoin d’informations concrètes, sur ce qu’est en réalité la conduite, est énorme. Beaucoup d’élèves sont, et cela est compréhensible compte-tenu de leur âge, dans une vision théorique ou abstraite de la circulation. Pour certains, il n’y a que l’application systématique du code de la route appris par cœur comme on récite un poême avec perte de point et baisse de note en cas d’erreur. Pour d’autres, la circulation est placée par manque d’intérêt affiché en dehors de la réalité quotidienne, ou par bravade dans la sphère du fantastique, comparable aux performances en jeux numériques ... alors autant faire le fou, le kéké ... Mais pour beaucoup d’élèves, une analyse de la réalité des risques en circulation est constatée. Il y a des interrogations plus ou moins formulées dans leurs esprits, mais souvent peu de réponses logiques et concrètes données en réponses. Les ERJ apportent des réponses mais le besoin est grand : «  Intervention très intéressante et instructive. (Traitement du sujet par des vidéos...), interactivité avec les animateurs appréciée (Énergiques et drôles). Mais beaucoup regrettent que cela n’ait été axé qu’autour des 2 roues, surtout de la moto (et peu des voitures). » (remarque formulée par un enseignant du Lycée Nicolas Appert Orvault).

Différemment du fait d’appendre, la classe étant souvent vécue comme un vase clos où s’acquièrent et s’appliquent les savoirs, les informations basiques développées en ERJ mobilisent des connaissances travaillées par les élèves et leurs enseignants mais avec leurs conséquences physiques, physiologiques sur la conduite d’un véhicule, surtout un 2RM (2 roues motorisé). Il s’agit entre autre du champ visuel, des réflexes, de l’appréciation des distances ... (voir photos en illustration ci-dessous, semaine mobilité et sécurité routière au LP Nicolas Appert).

Un complément prévisible bien qu’inattendu à ce point d’étape : si les élèves ont appris et pris conscience de certains éléments nécessaires à la sécurité routière, les animateurs ERJ 44 ont aussi beaucoup appris à leur contact et auprès des responsables d’établissements : créations de documents de communication, création de plaquettes mémoires distribuables, etc ...

Pascale Boutet






modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »