lundi, 21 août 2017|

3 visiteurs en ce moment

 

Contrôle technique moto européen : pourquoi rien n’est perdu

Le 2 juillet, le Parlement européen a réintégré motos et scooters au règlement d’harmonisation du contrôle technique. Si le résultat de ce vote est négatif pour les défenseurs des motards, la partie est loin d’être perdue. Explication des différents scénarios envisageables.

Le vote tant attendu par les motards européens, soutenus par les associations de motards, Fema (Federation of European Motorcyclists’ Associations) et surtout FFMC (Fédération française des motards en colère), de l’amendement 37D, visant à exclure les motos et les scooters du règlement d’harmonisation du contrôle technique des véhicules terrestres à moteur dans les 28 pays de l’Union, a été négatif. Sur les 754 eurodéputés, 354 se sont opposés à la sortie de la moto du futur contrôle technique européen, contre 322. En théorie, le contrôle technique (CT) pourrait être imposé aux motos et scooters dès 2016. En théorie seulement...

La suite ici

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »