dimanche, 20 août 2017|

2 visiteurs en ce moment

 

Bridage et débridage : le gouvernement plonge la moto dans une incertitude nocive

Le monde de la moto est dans l’attente, l’incertitude voire pas loin de la colère : l’arrêté ministériel sur le retrofit 100 chevaux/ABS n’a toujours pas été publié, alors que le décret imposant les 47,5 chevaux après le permis A a failli l’être. Ce qui en met certains hors d’eux…

Et maintenant, la France invente le croisement des bridages ! De crainte d’envoyer « un signal négatif » en laissant toutes les motos circuler en puissance libre au 1er janvier 2016, le gouvernement français a lu et relu la directive européenne qui l’obligeait à supprimer l’exception des 100 chevaux et annoncé que celle-ci ne s’appliquait ni aux motos en circulation ni aux motos en vente qui n’étaient pas Euro4.

La suite ici

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »