dimanche, 20 août 2017|

2 visiteurs en ce moment

 

Action marquage radar tronçon à Saint-Nazaire samedi 28 septembre

La Fédération Française des Motards en Colère de Loire-Atlantique (FFMC 44) a annoncé qu’elle mènera, samedi 28 septembre 2013, une action signalisation de zones dangereuses sur Saint-Nazaire.
La FFMC 44 donne rendez-vous aux motards à 14H00 sur le parking du magasin BABOU dans la zone commerciale Auchan à Trignac (Saint-Nazaire).

L’info est toujours d’actualité mais légèrement incomplète.
La FFMC 44 effectuera bien des marquages sur la chaussée pour signaler une zone réputée dangereuse à l’ensemble des usagers de la route.
Mais de quelle zone dangereuse s’agit-il ? Il s’agit de la zone du pont de Saint-Nazaire délimité par un radar tronçon non signalé correctement.
La FFMC 44 palliera ainsi la carence des pouvoirs publics en la matière.

«  Les radars automatiques seront installés sur des lieux accidentogènes et ils seront signalés pour inviter les usagers de la route à ralentir »… Promesse Sarkozienne de 2002. Chacun sait ce qu’il en est advenu… La FFMC, lasse de rappeler que la répression n’est pas et ne doit pas être la seule alternative à l’insécurité routière, appelle les usagers de la route à prendre en main leur sécurité routière.

Petit historique
Depuis 1 an, sous l’impulsion du Bureau National de la FFMC, quelques antennes départementales ont réalisé des marquages au sol pour signaler la présence de radars automatiques non signalés ou non correctement signalés (de zones dangereuses donc !?). Une signalétique commune a été adoptée entre toutes les antennes de la FFMC. Ces marquages sont réalisés avec de la peinture homologué marquage routier …

Le Comité Interministérielle de Sécurité Routière (CISR) a décidé en mai 2011 le retrait des panneaux avertisseurs de radar et la fin de la publication de leurs emplacements exacts. Or, si ceux-ci informaient les usagers de la route d’un danger, celui-ci n’est plus signalé ou bien signalé par un radar pédagogique au fonctionnement aléatoire ou encore par un panneau inapproprié (contrôle fréquent par exemple).
Par ailleurs, les ralentissements brusques des usagers arrivant soudain en vue d’un radar – réflexe même s’ils sont déjà à la vitesse légale – peuvent constituer un risque pour les autres.
Il est donc de notre devoir, à nous citoyens responsables, d’indiquer à nos concitoyens où sont les endroits dangereux.

Les chiffres le disent, le nombre des tués sur les routes est en baisse régulière depuis 40 ans. Ce sont la responsabilisation et la formation des usagers, l’amélioration des véhicules et des infrastructures qui continueront à avoir des effets à long terme. La répression n’est qu’une mauvaise solution à un problème que les citoyens usagers de route ont eux-mêmes déjà cerné.

La FFMC 44 n’attend plus le changement, elle le fait !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »