mardi, 20 avril 2021|
 

80 KM/H : la mobilisation ne fait que commencer

A l’issue d’un week-end de mobilisation d’une ampleur rarement vue, la FFMC réaffirme son opposition au 80 km/h, symbole de tous les travers de la sécurité routière actuelle, et appelle à amplifier la mobilisation pour une politique de sécurité routière concertée, pérenne et qui implique les usagers de la route.

Lors de la campagne pour l’élection présidentielle, Emmanuel Macron s’engageait à « faire de la politique autrement ». Las, la mesure phare du CISR du mois de janvier, l’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires à 80km/h, concentre pourtant l’ensemble des plus mauvaises pratiques dans ce domaine : décision prise sur une « conviction personnelle », ignorance des instances consultatives , absence de concertation avec les associations, ou de vision à long terme, etc.

La suite ici



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »