mercredi, 14 avril 2021|
 

80 km/h, la FFMC répond au Premier ministre

Alors que les conducteurs sont désormais contraints à ne pas dépasser la vitesse de 80 km/h, la Fédération française des motards en colère a répondu à Edouard Philippe, chef du gouvernement et principal promoteur de ce ralentissement obligatoire.

Suite aux positions exprimées par la FFMC quant à la politique de punition collective menée par la Direction de la sécurité routière qui prétend « sauver des vies », M. Philippe nous a écrit pour tenter de nous convaincre encore une fois de l’urgence et de l’indispensabilité de « sa » mesure.

La suite : ici



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »